GBMC-Logo

Rapport
2ème course Bike Marathon Classics
Summer Bike Marathon, Château d`Oex
Dimanche 14 juillet 2024

Sera mis à jour le jour de la course. Voici comment s'est déroulée la course l'année dernière:
Martin Fanger remporte sa deuxième victoire sur la BMC - Paula Gorycka sa première.

Plusieurs défaillances techniques ont donné lieu à un Summer Bike Marathon passionnant. Mais au final, ce sont les favoris qui l'ont emporté. Chez les hommes, Martin Fanger fête sa deuxième victoire de l'année dans le cadre de la Bike Marathon Classics, devant Hansueli Stauffer, qui conserve le maillot de leader, et Fadri Barandun, victime d'une crevaison. Chez les femmes, la championne polonaise Paula Gorycka s'impose devant Alexandra Zürcher et Marinette Martin. Zücher s'empare ainsi du maillot de leader de Stefanie Zahno, qui a franchi la ligne d'arrivée en quatrième position.

Les 3400 mètres de dénivelé, répartis sur seulement 80 kilomètres, du Summer Bike Marathon ont été très éprouvants. Une pluie inattendue a rendu le parcours déjà exigeant encore plus difficile, surtout dans les descentes. C'est surtout Fadri Barandun qui en a fait les frais. Alors qu'il faisait partie du trio de tête avec Martin Fanger et Hansueli Stauffer, une crevaison dans la descente de Rodomont, le point le plus haut du parcours, a anéanti les ambitions de victoire du Grison après environ un tiers de la course.

Dès lors, Fanger et Stauffer se sont battus en duel pour la victoire. Après Saanen, le dernier tournant à environ 20 km de l'arrivée, Fanger a pu se détacher légèrement. Mais une crevaison a permis à Stauffer de revenir. Lors du sprint final, Stauffer a finalement dû s'avouer vaincu par Fanger pour cinq secondes. "C'était un finale plus hitchcockien que je ne l'aurais souhaité. Après une crevaison dans une descente, j'ai dû réparer et regonfler dans la montée suivante. Hansueli a ainsi pu rattraper son retard. Il a roulé très fort dans le final", a déclaré Fanger en guise de félicitations pour son adversaire. 

Stauffer déclarait : "J'ai d'abord eu du mal à entrer dans la course, mais j'ai finalement réussi à revenir sur la tête de la course assez rapidement. Cela me fait évidemment plaisir, car j'ai fait une chute il y a quelques jours lors du camp d'entraînement en altitude en Engadine et je ne savais pas ce que cela allait donner. Martin est très fort au sprint et au final je suis satisfait du résultat". Barandun était moins content : "J'ai pris une pierre bêtement dans la descente et je n'ai pas pu la réparer correctement. Cela m'a coûté beaucoup de temps. Dans la zone tech suivante, j'ai dû changer de roue". Au moins, il a maintenant la preuve que sa forme est bonne. Cela le rend positif en vue du championnat suisse dans quatre semaines à l'Eigerbike et des grands marathons de la deuxième partie de la saison.

Adrien Chenaux a atteint l'arrivée en quatrième position en tant que meilleur Romand qui se montrait très satisfait : "Normalement, Fanger et Stauffer sont plus forts que moi en montée et en descente. Sur la première montagne, j'ai tout de même réussi à tenir le rythme et j'ai tout simplement maintenu le rythme élevé. J'ai pris énormément de plaisir, notamment parce que le parcours me plaît beaucoup".

Chez les femmes, Paula Gorycka a mené la course de bout en bout : "J'ai disputé cette course en vue des championnats du monde en Écosse et je voulais bien sûr gagner. C'était très dur, mais aussi très beau. Les sections techniquement difficiles me convenaient parfaitement. J'adore ça", s'est enthousiasmée la championne polonaise. La deuxième, Alexandra Zürcher, s'est également montrée satisfaite : "C'est mieux que ce à quoi je m'attendais. La prise de risque contrôlée dans les descentes a porté ses fruits - même si j'ai encore chuté dans la dernière descente". Zürcher, qui avait déjà remporté le classement général de la Classics l'année dernière, reprend ainsi le maillot de leader à Stefanie Zahno, qui a franchi la ligne d'arrivée en quatrième position. Marinette Martin a terminé troisième : "Ce résultat n'est que partiellement une surprise pour moi. Je savais que j'étais en meilleure forme que l'année dernière. Mais je ne savais pas si cela suffirait pour une place sur le podium. Je pu me faire mal et au final j'ai tout donné".

Le leader de la moyenne distance Julien Vuilliomenet a également réalisé une belle performance. Engagé sur la longue distance, il prend la sixième place en remportant la course dans sa catégorie. Grâce à son importante avance de points, il reste le leader de la moyenne distance. Ce n'est pas le cas chez les femmes, où c'est Luana Gyr qui a pris le maillot de leader suite à sa deuxième place. 

La 4e manche du Bike Marathon Classics se déroulera lors de l'Eiger Bike Challenge le samedi 12 août 2023 à Grindelwald, qui fait également office de championnat suisse de marathon.

Resultats / Classement Classics
Hommes (80 km): 1. Martin Fanger (Genf) 4:01:48. 2. Hansueli Stauffer (Sigriswil) 0:05. 3. Fadri Barandun (Samedan) 9:49. 4. Adrien Chenaux (Fribourg) 13:29. 5. Jeremias Marti (Willisau) 14:59. 6. Pascal Nay (Zizers) 22:32. 7. Sandro Trevisani (La Tour-de-Trême) 27:32. 8. Tobias Lüthi (Walliswil bei Wangen) 29:25. 9. Damian Perrin (Bern) 32:08. 10. Antoine Meyer (Vouvry) 54:13.

Femmes (80 km): 1. Paula Gorycka (Pol) 5:00:25. 2. Alexandra Zürcher (Latterbach) 08.13. 3. 3. Marinette Martin (Château d`Oex) 19:52. 4. Stefanie Zahno (Bürchlen) 21:03. 5. Barbara Liardet (St-Oyens).

Les 5 courses de la Bike Marathon Classics
#1 Raid Evolénard FMV, Sonntag, 9. Juni 2024, Evolène
#2 Summer Bike, 14. Juli 2024, Château-d`Oex
#3 Eiger Bike Challenge, Samstag, 12. August 2024, Grindelwald
#4 Grand Raid BCVS, Samstag, 24. August 2024, Verbier – Grimentz
#5 BikeSide MTB-Festival, Sonntag, 22. September 2024, Einsiedeln