GBMC-Logo

Présentation
5ème course Bike Marathon Classics
o-tour Bike-Marathon, Alpnach
Dimanche, 10 septembre 2022

Dernier test des Championnats du Monde

L’O-Tour Bike Marathon ce dimanche fera office à la fois de championnat suisse et de dernier test en vue des championnats du monde en Valais. De nombreux coureurs de haut niveau seront donc présents sur la ligne de départ, et le régional de l’étape, Martin Fanger d'Obwald vise au mieux une troisième place.

Urs Huber, l’homme en forme du moment, passe ces jours plus de temps dans sa plantation de pommiers à Jonen, en Argovie que sur son VTT. La récolte arrive bientôt. Pour l'agriculteur et quadruple champion suisse de VTT marathon, le travail sur les arbres fruitiers constitue l'équilibre parfait avec son activité sportive, où le jeune homme de 34 ans reste sur une série de victoires sans précédent. Tout a pourtant commencé sur une grosse déception. Lors de la Bike-Transalp, un ennui technique lors de la dernière étape l'a privé d’une victoire qui semblait acquise. Mais à peine une semaine plus tard, Huber renaîssait de ses cendres tel un phénix pour entamer un cycle de victoires hebdomadaires : marathon M3 au Montafon, l'Ischgl Ironbike, l'Eiger Bike Challenge, le Grand Raid BCVs et le National Park Bike Marathon. Huber n'est donc pas seulement au top physiquement, mais aussi mentalement. Dans ces conditions, il fait logiquement figure de grand favori pour l'O-Tour, et il ne s’en cache pas : "Je suis le détenteur du titre national. Vous pouvez vous attendre à la victoire là-bas." L'année dernière, seul un défaut dans la descente du col d'Ächerlipass a pu l'empêcher de remporter une quatrième victoire à Alpnach. Cette mésaventure avait permis  à Hansueli Stauffer de remporter sa première victoire lors de l’O-Tour alors que Martin Fanger avait pris la troisième place.

L'Obwaldien, qui vit à Genève, s'est préparé intensivement pour mettre toutes les chances de son côté en vue de cette bagarre pour le titre de champion suisse de marathon et a changé son entraînement, généralement plutôt axé sur le cross-country: " Je suis très satisfait du déroulement de ma préparation. La victoire en Coupe de France en Bretagne il y a à peine trois semaines a été bonne pour la confiance ". Il s’est entraîné spécialement pour pouvoir survivre sur de longues distances. Côté matériel, Fanger est également au clair. L'année dernière, lors du tour de 86 km sur les hauteurs d'Alpnach, il avait encore opté pour un VTT tout suspendu. Cela aurait dû lui donner un avantage, surtout en descente. Mais le poids plus élevé que celui d'un vélo hardtail l'a pénalisé en montée. C'est pourquoi cette fois-ci, il prend aussi un semi-rigide comme ses concurrents. Cependant, il n'ose pas rêver de victoire. Huber et Stauffer sont de sérieux adversaires, comme il l'avait déjà remarqué au cours des deux années précédentes. "Je m'attends à une troisième place au mieux", estime Fanger.

Outre Huber, le vice-champion suisse Stauffer, Fanger, Marc Stutzmann, vainqueur de l'O-Tour 2017, son coéquipier et nouveau venu Michael Stünzi, ainsi qu’Andreas Moser, devraient également être aux avant-postes. On ne sait pas comment Konny Looser s'en sortira. Le champion suisse 2017 est de nouveau aux prises avec un problème d'artère fémorale. Il est probable qu'il y aura une course dans la course pour le championnat suisse, et des étrangers de premier plan, comme le Belge Frans Claes ou l'Italien Riccadro Chiarini joueront également les premiers rôles. Casey South, qui participera pour la première fois à l'O-Tour, sera également à suivre de près. Il y a deux semaines, le Suisse-Australien de 21 ans et son coéquipier Noah Blöchlinger ont créé la surprise en terminant deuxième du Swiss Epic, laissant derrière eux des spécialistes des longues distances de renom.

Du côté des dames, la course mettra au prise la septuple championne suisse Esther Süss et Ariane Lühti, qui a remporté le titre à trois reprises jusqu'à présent. Les autres candidates aux médailles sont la Romande Florence Darbellay et Andrea Ming d'Edlibach. On verra dimanche si elles seront en mesure de prendre l’avantage sur Katazina Sosna de Lituanie, qui a gagné le National Park Bike Marathon il y a une semaine.

Le programme:
Dimanche 8 Septembre

Horaire des courses:  
07h45,  Départ Dames licenciées, 86 km
07h46, Départ Dames marathon Fun, 86 km
08h00, Départ Hommes licenciés, 86 km
08h01, Départ Hommes Fun, 86 km
08h25, Départ demi-marathon dames et hommes (tous), 45 km
08h50, Départ E-Mountainbike demi-marathon dames et hommes (tous), 45 km
09h00, Départ EasyMarathon/Team4Fun, 37 km
10h15, Arrivée  demi-marathon
11h45, Arrivée  marathon