GBMC-Logo

Rapport
5ème course Bike Marathon Classics
o-tour Bike-Maraton, Alpnach
Dimanche, 10 septembre 2022

Urs Huber remporte son cinquième titre de champion suisse lors de l'O-Tour

Les mauvaises conditions météorologiques, avec notamment de la neige sur le Glaubenberg ont rendu cette 17ème édition de l’O-tour Bike Marathon particulièrement difficile pour les coureurs. Mais les victoires d’Urs Huber et d’Ariane Lüthi ne doivent rien au hasard.

Ils étaient 680 coureurs à braver les conditions difficiles ce dimanche pour participer à l’O-Tour Bike Marathon, qui servait également de cadre pour les championnats suisses de la discipline. Sur les hauteurs de Langis, c’était même des flocons de neige qui ont accueilli les coureurs, entraînant plusieurs cas d’hypothermie. Cette météo inhospitalière n’a clairement pas joué en faveur de Martin Fanger, le régional de l’étape et candidat au podium. Le coureur de Kerns avait déjà perdu quasiment toutes ses chances dans la première ascension vers Rickmettlen, en perdant déjà le contact avec le groupe de tête. Dans la descente qui ramenait les coureurs pour un premier passage sur la ligne d'arrivée à Alpnach, il avait les doigts si gelés qu'il a même pensé à abandonner. Fanger a finalement atteint la ligne d'arrivée en 13ème position à plus de 17 minutes des premiers. Suite à cette grosse déception, il ne sait pas encore s'il participera aux Championnats du monde en Valais dans deux semaines.

Le tenant du titre, Urs Huber, a également dû se battre contre le froid. Néanmoins, avec le vainqueur de l'an dernier Hansueli Stauffer et le Sud-Africain Philip Buys, il a réussi à se démarquer des autres dans la montée vers Rickmettlen. Le passage dans la neige aura été fatal à Buys, victime du froid, qui a dû se résoudre à abandonner après Langis. Les deux coéquipiers Huber et Stauffer ont de leur côté pu maintenir leur rythme jusqu’à l’arrivée, où Huber s’est finalement imposé avec une vingtaine de seconde d’avance sur Stauffer pour remporter son cinquième titre national. Pour Stauffer il s’agissait de sa quatrième deuxième place dans un championnat suisse. La lutte pour la médaille de bronze est restée passionnante jusqu’à la fin. Dans la dernière montée vers l'Ächerlipass, le nouveau venu Michael Stünzi semblait être en mesure d’accrocher cette troisième place, mais l’Australo-Suisse de 21 ans, Casey South, lui a finalement brûler la politesse pour s’emparer in extremis de la dernière place sur le podium.

"Ces conditions m'ont rappelé ma première victoire au National Park Bike Marathon en 2011, lorsque la course a dû être neutralisée à cause de la neige sur le col Chaschauna ", a déclaré Huber à l'arrivée. Une nouvelle victoire qui le satisfaisait pleinement. "Bien sûr, j'étais le favori. Mais dans de telles conditions, rien n’est acquis." Stauffer ne pouvait pas cacher une certaine déception, mais devait toutefois admettre qu’Huber était clairement le plus fort aujourd’hui. "Sur de longues distances, nous avons travaillé ensemble. Comme le titre était en jeu, on n'a rien risqué en descente." a expliqué Stauffer en dévoilant sa tactique. Il ajoutait: "Après une saison difficile, marquée par les ennuis techniques, cette médaille d'argent vaut de l'or pour moi". Comme Fanger, Casey South a dû laisser partir le groupe de tête dans la première montée : " Je suis ensuite tombé jusqu'à la 15e place. Mais je ne me suis pas laissé aller dans ces moments difficiles et ensuite j’ai pu commencer à rattraper les autres coureurs. Le fait que j'aie pu terminer troisième sur le col d'Ächerlipass m'a surpris et m'a mis dans une position idéale pour tout donner jusqu’à la ligne d’arrivée."

Dans la course féminine, la lettone Katazina Sosna, a remporté l'O-Tour une semaine après s’être imposée lors du National Park bike Marathon. Le duel pour le titre de championne suisse a été remporté par Ariane Lüthi, deuxième de l’épreuve; il s’agit déjà du quatrième titre pour la Thounoise. Après une saison plutôt ratée, elle a laissé couler ses larmes à l'arrivée. Esther Süss a remporté la médaille d'argent devant Andrea Ming d'Edlibach. La Romande Florence Darbellay a abandonné la course en raison du froid. Le semi-marathon a été remporté par la championne du monde junior de cross-country Jacqueline Schneebeli de Hauptikon et la course masculine par Livio Camenzind de Schwyz, qui n'a également que 18 ans.

Résultats / classement général

Résultats (Compte aussi comme Championnat Suisse)
Hommes
(86 km): 1. Urs Huber (Mettmenstten) 3:56:25. 2. Hausueli Stauffer (Sigriswil) 0:21. 3. Casey South (Matzingen) 1:28. 4. Michael Stünzi (Grüsch) 3:47. 5. Riccardo Chiarini (It) 8:00. 6. Jeremias Marti (Gettnau) 8:44. 7. Oliver Zurbrügg (Lauterbrunnen) 8:51. 8. Andrin Beeli (Sagogn) 8:56. 9. Matthys Beukes (RSA) 9:18. 10. Marc Stutzmann (Rüfenacht, BE) 10:48.

Femmes (86 km): 1. Katazina Sosna (Lit) 4:57:14. 2. Ariane Lüthi (Gunten, 1. SM) 3:18. 3. Esther Süss (Küttigen, 2. SM) 14:53. 4. Andrea Ming (Edlibach, 3. SM) 23:50. 5. Irina Lützelschwab (Wallbach) 33:35.

Hommes (45 km): 1. Livio Camenzind (Schwyz) 2:17:36. 2. Elias Auf der Maur (Unteriberg) 3:11. 3. Ramon Christen (Ennetbürgen) 3:44. 4. Bruno Horath (Unteriberg) 5:39. 5. Christian Kälin (Bennau) 5:40.

Femmes (45 km): 1. Jacqueline Schneebeli (Hauptikon) 2:36:43. 2. Alexandra Zürcher (Oey) 15:28. 3. Margrit Abächerli (Erstfeld) 16:43.

Les 6 courses de la Bike Marathon Classics
04.06.2022, Ortler Bike Marathon, Graun, It
19.06.2022 Raid Evolenard, Evolène
03.07.2022, BerGiBike, Fribourg/Bulle/FR (CS)
13.08.2022, Eiger Bike Challenge, Grindelwald/BE
10.09.2022, o-tour bike marathon Obwalden, Alpnach/OW
25.09.2022, Iron Bike Race, Einsiedeln/SZ
Les gagnants 2019 : Urs Huber/Esther Süss