GBMC-Logo

Présentation
3ième course Bike Marathon Classics
Groupe e Celsius BerGiBike, Fribourg – Bulle (Championnat Suisse)
Dimanche, 3. Juillet 2022

Des championnats suisses de VTT marathon plus ouverts que jamais

Avec Martin Fanger, Urs Huber, Marc Stutzmann, Hansueli Stauffer, Konny Looser et Casey South, les prétendants au titre seront nombreux dimanche prochain aux championnats suisses de marathon qui se dérouleront lors de la BerGiBike de Bulle. Il en va de même chez les femmes avec Steffi Häberlin, Janina Wüst, Irina Lützelschwab, Carmen Zaugg et Ariane Lüthi.

Marc Stutzmann (Belp) a encore des comptes à régler avec les championnats suisses. Après avoir pris la deuxième place l’année dernière, seul le titre compte pour le coureur du team Texpa Simplon : «Pour remporter le titre, il faut que toutes les conditions soient réunies dimanche. Les signes avant-coureurs sont bons. Je n'ai pas encore eu de très mauvaise course cette année.» Il y a dix jours, Stutzmann a fini sixième et meilleurs Suisse aux Championnats d'Europe en République tchèque. Il a étudié de près le parcours du championnat suisse, qui mène de Fribourg à Bulle sur 79 km; en portant une attention toute particulière aux deux montées principales, La Berra (1719 m d'altitude) et Le Gibloux (1204 m d'altitude), ainsi qu’aux derniers kilomètres jusqu'à l'arrivée.  Pour lui ses principaux adversaires seront à n’en pas douter Urs Huber, Martin Fanger et Hansueli Stauffer. 

Huber est le plus expérimenté. Entre 2011 et 2019, le coureur de Mettmenstetter a déjà remporté cinq fois le titre de champion national et deux fois la BerGiBike. En 2020, il a toutefois été battu par Fanger dans la course au titre alors qu’en 2021, une crevaison l'a empêché de défendre ses chances jusqu’au bout. Fanger s’était également montré plus fort lors de leur dernière confrontation, qui a eu lieu au Raid Evolenard il y a dix jours. Huber pense néanmoins qu'il peut remporter un sixième titre : «Je me suis bien entraîné et je me présenterai au championnat reposé. Mais sur le parcours entre Fribourg et Bulle, tout est possible.» Huber fait allusion à la longue distance qui sépare la dernière montée notable, le Gibloux, et l'arrivée. Cela favorise les forts rouleurs et les sprinters. A cela s'ajoute le terrain sinueux de l'arrivée. C'est pourquoi il serait préférable que la décision ne tombe pas seulement dans la dernière ligne droite. 

Car cela jouerait en faveur de Martin Fanger. L'Obwaldien vivant à Genève veut également le titre et est probablement le plus fort sprinter parmi les favoris. Par précaution, le leader des Bike Marathon Classics nationales va donc surtout mémoriser très précisément le final. Hansueli Stauffer, qui a remporté le BerGiBike 2016 et qui possède déjà quatre médailles d'argent aux CS, espère également remporter son premier titre. Le Hinwilois Konny Looser, champion suisse 2017, peut lui aussi prétendre à une médaille lors de ces championnats. Il en va de même pour Casey South, le coureur de Suisse orientale, qui avait remporté le bronze en 2019.

Chez les femmes, la situation de départ est tout aussi ouverte. Les deux vice-championnes d’Europe Steffi Häberlin et Janina Wüst partent en pole position. Steffi Häberlin, qui a déjà remporté le titre en 2020 aura un léger avantage. Il faudra également compter sur Irina Lützelschwab qui avait remporté la même année le bronze aux CS pour la première fois. En remportant le Raid Evolénard et en prenant la tête de la Bike Marathon Classics, Carmen Zaugg, a ajouté son nom à la liste des prétendantes. La championne suisse Ariane Lüthi n'aura donc pas la tâche facile pour décrocher son sixième titre.

Les horaires de départ:  
8 h, Fribourg (79 km/2440 m) près de la BCF Arena.
8 h 15, Rossens (36 km/1050 m).
8 h 45, Villarlod (21 km/600 m).
11 h 30 Uhr, arrivée des championnats suisses à Bulle
13 h, remise des prix des championnats suisses à Bulle